Och um 2. Dag vun der Staatsvisitt vun der belscher Kinnekskoppel war de Programm gutt gefëllt, ënner anerem gouf de Learning Center besicht.

Déi belsch Kinnigin Mathilde an d'Ierfgroussherzogin Stéphanie ware moies zu Gaascht um Belval, fir sech ënnert anerem déi nei Bibliothéik vun der Uni unzekucken. Béid Damme kruten de Site, dee vum Fonds Belval geréiert gëtt, gewisen an erkläert; esouwuel den historeschen Deel ewéi och déi zukünfteg Pläng.

AUDIO: Luc Dhamen, Direkter vum Fonds Belval (16.1019)
Belsch Kinnigin an Ierfgroussherzogin um Belval
Déi belsch Kinnigin Mathilde an d'Ierfgroussherzogin Stéphanie ware moies um Belval zu Gaascht, fir sech déi nei Bibliothéik vun der Uni unzekucken.

D'Visitt vum Härebierg huet e Mëttwoch de Moien den zweeten Dag vun der Staatsvisitt agelaut. Eng Première fir d'Lëtzebuerger Arméi, déi bis elo nach ni Besuch vun engem Staatschef krut. Um Härebierg gouf a Präsenz vum Kinnek Philippe an dem Grand-Duc Henri eng Gedenkminutt fir déi Zaldoten agehalen, déi duerch d’Explosioun vun enger Granat am Munitiounslager um Waldhaff am Februar ëm d'Liewe komm sinn.

Staatsvisitt 2. Dag / Rep. Jeannot Ries (16.10.19)
Och um 2. Dag vun der Staatsvisitt vun der belscher Kinnekskoppel ass de Programm gutt gefëllt, ënner anerem gouf den Härebierg besicht.

Den Deminage ass eng vun den Aktivitéiten, bei där Lëtzebuerger a Belsch Zaldoten am Alldag zesumme schaffen. Nieft dem Akaf vu Material, dem Militärfliger oder der Satellitte-Kommunikatioun. De Chef d'État-Major vun der Arméi war iwwregens ugangs der 80er Joren zesumme mam Kinnek Phillipe zu Bréissel an der Militärschoul.

Weider um Programm stoungen e Besuch bei der SES, dem Satellitte-Bedreiwer vu Betzder, der Abtei Neimënster an der Philharmonie. Béid Länner wëlle sech zesummen engagéieren, datt en internationale Kader developpéiert gëtt fir d'Exploratioun an d'Benotze vu Weltraum-Ressourcen.

Wat d'Kollaboratiounen tëscht der Belsch a Lëtzebuerg betrëfft, huet de Ministerpresident vun der Wallonie, den Elio di Rupo, annoncéiert, datt et vun e Mëttwoch un en neien Accord gëtt tëscht der Uni vu Léck an dem Luxembourg Institut of Science an Technologie (LIST).

Ganz anere Sujet, bei deem awer och déi gutt Zesummenaarbecht tëscht béide Länner ënnerstrach gouf, war de Filmsecteur. Sëlleche Co-Produktioune goufen an de leschten 10 Joer um groussen Ecran gewisen. Dem Pierre-Yves Jeholet no, Ministerpresident vun der "Fédératioun Wallonie-Bruxelles", sinn dës Kollaboratiounen esouwuel en artisteschen, wéi och e kommerzielle Succès.

En Dënschdeg gouf dann och eng Konventioun mam Lëtzebuerger Filmfong ënnerschriwwen, fir och um Niveau vun den Télésserië méi a puncto Co-Produktioune mat eise belschen Noperen ze schaffen.

AUDIO: Staatsvisitt e Mëttwoch / Rep. Claudia Kollwelter (16.10.19)

Mat engem gewëssen Humor huet de Grand-Duc Henri en Dënschdeg den Owend eng Allusioun un d'Zäit gemaach, déi ee sech huele muss, wann ee mam Zuch vu Bréissel op Lëtzebuerg fiert. E Geste zu Gonschte vun der d'Ëmwelt. Do huet de Grand-Duc beim Gala Dinner ville Pendler aus dem Häerz geschwat. Eng direkt Léisung vum gréisste Problem tëscht der Belsch a Lëtzebuerg ass awer net a Siicht. Dat huet de Premier Xavier Bettel e Mëttwoch de Mëtteg op Nofro hi bestätegt.

Dësen zweeten Dag vun der Staatsvisitt gouf e Mëttwoch den Owend op Invitatioun vun de belsche Gäscht an der Philharmonie ausklénge gelooss ginn. Mat engem Concert vun der renomméierter Chapelle Musicale Reine Elisabeth, zesumme mam OPL, a Präsenz vun 800 Invitéen.

Offizielle Schreiwes vum SIP

16 octobre 2019

La deuxième journée de la visite d'État débutera au Centre militaire de Diekirch. S.M. le roi des Belges et S.A.R. le Grand-Duc y seront accueillis par le Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, François Bausch, le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et européennes, et de la Défense de Belgique, Didier Reynders, le chef d'état-major de l'armée, le général Alain Duschène, et le commandant du Centre militaire, le colonel Yves Kalmes. Après le passage en revue des troupes, les chefs d'État belge et luxembourgeois déposeront une gerbe devant la plaque commémorative en mémoire des personnels de l'armée décédés dans l'exécution du service. C'est au Hall de stationnement Herrenberg qu'ils visiteront plusieurs ateliers. La coopération belgo-luxembourgeoise s'étend à travers tous les services des deux forces armées, de la formation initiale des militaires de carrière luxembourgeois à leur engagement opérationnel en commun sur le terrain, y inclus la coopération en matière de logistique, d'acquisitions de capacités et de coopération en matière aérienne.

Les chefs d'État belge et luxembourgeois ainsi que Didier Reynders seront ensuite accueillis au château de Betzdorf, siège de SES, par le Premier ministre, ministre d'État, ministre des Communications et des Médias, Xavier Bettel, et des représentants de SES pour une visite du centre de contrôle des satellites.

Par la suite, l'accueil de LL.MM. le roi et la reine des Belges et de S.A.R. le Grand-Duc par le Premier ministre Xavier Bettel, le ministre-président de la Communauté germanophone de Belgique, Oliver Paasch, est prévu au château de Bourglinster. C'est au centre de conférence qu'ils assisteront à la présentation du projet commun de l'exposition virtuelle intitulé «100 ans Ostbelgien» par le directeur du Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History, Andreas Fickers.

Le Premier ministre Xavier Bettel, aura l'honneur d'accueillir au château de Bourglinster, au nom du gouvernement luxembourgeois, le couple royal et S.A.R. le Grand-Duc pour un déjeuner. Les discussions porteront sur les relations bilatérales, tant au niveau politique qu'au niveau économique et culturel, ainsi que sur les grands dossiers de l'actualité politique européenne et internationale.

En marge de la visite d'État se tiendra un séminaire académique à la Maison du savoir à Belval. Lors du séminaire, des discours seront prononcés par le Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie, ministre de la Santé, Étienne Schneider, le ministre-président du gouvernement flamand, Jan Jambon, et le recteur de l'Université du Luxembourg, Stéphane Pallage.

L'accueil de S.M. la reine des Belges et de S.A.R. la Grande-Duchesse héritière au bâtiment Massenoire, par le Vice-Premier ministre Étienne Schneider, le ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Claude Meisch, sera suivi d'une présentation de la grande maquette de la terrasse des hauts-fourneaux et du site de Belval en général.

Les deux invitées saisiront l'occasion de participer à trois Meet & Greet avec des recteurs, professeurs et chercheurs participant au Symposium Medical Innovation en présence du recteur de l'Université du Luxembourg, Stéphane Pallage. Dans la foulée, les participants se déplaceront vers le Learning Center qui servira de cadre à des présentations sur les nouvelles méthodes d'apprentissage et leur application, en présence de jeunes enfants.

La suite de l'après-midi sera dédiée aux secteurs spatial et audiovisuel. LL.MM. le roi et la reine des Belges et S.A.R. le Grand-Duc seront d'abord accueillis au Centre culturel de rencontre Abbaye de Neumünster par le Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie, Étienne Schneider, le ministre-président de la Wallonie, Elio Di Rupo, afin d'assister aux conclusions du symposium spatial. Les chefs d'État et les ministres se rendront ensuite au foyer du centre culturel où une présentation des conclusions des tables rondes du symposium aura lieu. Ils auront également l'occasion de s'entretenir avec les orateurs ainsi qu'avec des représentants d'organismes en matière spatial belgo-luxembourgeois.

De son côté, S.M. la reine, en présence du Premier ministre, ministre d'État, ministre des Communications et des Médias, Xavier Bettel, et du ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, participera à un Meet & Greet audiovisuel.

Le couple royal participera en outre à une visite guidée de l'exposition photographique retraçant les moments forts du forum Stand Speak Rise Up! organisé par S.A.R. la Grande-Duchesse du 26 au 27 mars 2019 au Luxembourg.

Cette deuxième journée de la visite se clôturera par un concert offert par LL.MM. le roi et la reine des Belges à la Philharmonie Luxembourg.

17 octobre 2019

Dans le courant de la matinée de la troisième journée de la visite d'État, S.M. le roi des Belges et S.A.R. le Grand-Duc seront accueillis à la Chambre de commerce par le Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie, Étienne Schneider, le président de la Chambre de commerce, Luc Frieden, le président de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), Bernard Gilliot, et le directeur général de la Chambre de commerce, Carlo Thelen.

Ils participeront à un Meet & Greet avec des représentants de «Success Stories». Ensuite une cérémonie de signature de plusieurs memorandums of understanding entre la Belgique et le Luxembourg aura lieu.

Lors du séminaire «Technology for the Financial Sector: Belgian-Luxembourg Perspectives & Findings»,les discours prononcés parLuc Frieden, le CEO de Luxembourg for Finance, Nicolas Mackel, et la CEO de Flanders Investment & Trade (FIT), Claire Tillekaerts, seront suivis par un panel de discussion sur l'attraction et la fidélisation des talents dans le secteur TIC, et plus particulièrement dans le domaine de la fintech.

Au Centre nature et forêt Biodiversum Camille Gira à Remerschen, LL.MM. le roi et la reine des Belges ainsi que S.A.R. le Grand-Duc seront accueillis par la ministre de l'Environnement, du Climat et du Développement durable, Carole Dieschbourg, et le ministre-président Rudi Vervoort.

Le séminaire intitulé «De l'économie linéaire à l'économie circulaire: l'avenir de la construction», dédié à l'économie circulaire dans le secteur de la construction, servira de cadre pour les discours de Rudi Vervoort et Carole Dieschbourg. Rappelons que l'économie circulaire figure parmi les neuf piliers fondamentaux pour une croissance économique durable.

À l'issue du séminaire, une vingtaine d'entreprises belges et luxembourgeoises actives dans le secteur présenteront leurs produits et services novateurs sur des stands d'exposition à la délégation.

Le couple souverain belge et le chef d'État luxembourgeois se déplaceront en outre vers le Centre européen Schengen où ils seront accueillis par le ministre de la Famille et de l'Intégration, ministre à la Grande Région, Corinne Cahen, l'ancien secrétaire d'État aux Affaires étrangères et signataire de l'Acte unique européen pour le Luxembourg, Robert Goebbels, ainsi que par la directrice du Centre européen Schengen, Martina Kneip. Lors d'une promenade, ils visiteront les colonnes des nations et l'exposition open air au sujet de la signature des accords de Schengen.

Au cours d'une croisière sur la Moselle à bord du bateau M.S. Princesse Marie-Astrid de Schengen se tiendront un déjeuner et des présentations sur des des sujets en relation avec la mobilité.

C'est à l'Institut viti-vinicole que le couple royal et S.A.R. le Grand-Duc seront accueillis par le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider, le directeur de l'Institut viti-vinicole, Robert Ley, et le bourgmestre de la Ville de Remich, Jacques Sitz. La présentation du vignoble luxembourgeois sera suivie d'une rencontre avec ses acteurs clés.

La visite d'État prendra fin avec la traditionnelle cérémonie de départ devant le palais grand-ducal, lors de laquelle S.A.R. le Grand-Duc prendra congé de LL.MM. le roi et la reine des Belges.