Wéi et am Schreiwes heescht, géif de Jeannot Berg fräiwëlleg op säi Poste verzichten, dat fir dass d'Gemidder sech an dëser Geschicht géife berouegen.

Hei ass et an de leschte Méint jo deels héich hier gaangen an et huet och vu ville Säite Kritik gereent, wouduerch d'Fondatioun an e schlecht Liicht geréckelt gouf. Sou soll nees Rou tëscht der Direktioun an de Mataarbechter kommen.

Esou steet et an engem Communiqué, nodeems d'Verwaltungsréit vun der Stëftung Kräizbierg a vun der Société cooperative "Ateliers Kräizbierg" en Donneschdeg zesumme waren.

Am Geescht vun der Conciliatioun tëscht Administratioun an der Direktioun, huet och den Tom Wagner d'Propos vum Verwaltungsrot acceptéiert, fir säi Posten als Direkter vun der Fondatioun Kräizbierg opzeginn. Verstäerkt gëtt d'Direktioun elo duerch de Vito Savino, dee Chargé an der Direktioun bis ewell war.

Zu dëser Konklusioun koum iwwregens och e neutralen Expert beim Audit, deen d'Situatioun um Kräizbierg jo detailléiert analyséiert huet an dem Verwaltungsrot och sou nogeluecht huet. Am Schreiwes vum Kräizbierg gëtt allerdéngs ënnerstrach, datt deen externen Audit weder d'Reprochë vum Harcèlement moral vis-à-vis vum Direkter a  vis-à-vis vum Administrateur délégué nach d'Beschëllegunge vum Harcèlement sexuel vis-à-vis vum Administrateur délégué Jeannot Berg konnt confirméieren.

Communiqué du 26 novembre 2020 des conseils d’administration de la Fondation Kräizbierg et de la société coopérative « Ateliers Kräizbierg » (SIS).

Afin de mettre un terme aux turbulences dont les deux entités juridiques du Kräizbierg ont été malencontreusement l’objet au cours des derniers mois et afin de prévenir une éventuelle pérennisation des conflits opposant la délégation du personnel à la direction du Kräizbierg, M. Jeannot Berg a offert, de sa propre initiative, de renoncer avec effet au 1er décembre 2020 à son mandat d’administrateur-délégué du Kräizbierg. Même si les reproches publics formulés à son égard ont porté atteinte à son honorabilité tant professionnelle que personnelle, son initiative vise exclusivement à assumer sa responsabilité dans le rétablissement de la sérénité dans les relations entre les collaborateurs eux-mêmes et avec la direction.

Dans le même esprit de conciliation entre parties et de rétablissement de la paix sociale, le directeur Tom Wagner a accepté la proposition du conseil d’administration de mettre à disposition son poste de directeur de la Fondation Kräizbierg. Le conseil d’administration a décidé de renforcer la direction par Monsieur Vito Savino qui jusqu’à cette date occupait le poste de chargé de la direction du service de formation du Kräizbierg.

Ces décisions interviennent aussi sur l’arrière-fond des recommandations adressées au conseil d’administration suite à l’analyse détaillée de la situation effectuée par un expert neutre externe. Cette expertise n’a notamment pas été en mesure de confirmer les reproches d’actes de harcèlement moral adressés et à l’administrateur délégué et au directeur Tom Wagner ni les accusations de harcèlement sexuel reprochées publiquement à l’administrateur-délégué.

Les conseils d’administration de la Fondation Kräizbierg et de la société coopérative « Ateliers Kräizbierg » (SIS) réunis en leur séance du 26 novembre 2020 ont accepté la proposition de l’administrateur délégué et l’ont remercié pour ses bons et loyaux services fournis. Les conseils d’administration ont remercié le directeur Tom Wagner pour son engagement exemplaire au profit des institutions du Kräizbierg. Dans ce contexte les conseils d’administration ont souligné les mérites établis des deux anciens collaborateurs dans la modernisation continue des infrastructures des ateliers d’inclusion professionnelle.

Tenant compte des contraintes inhérentes à la pandémie, des réunions d’information seront organisées avec les collaborateurs durant les semaines à venir portant sur la mission de Neurolead et les recommandations.