Den Ament wéisst een nach net, ob déi nei Virus-Variant méi séier iwwerdroe gëtt an ob se verstäerkt ënnert de Kanner a Jonken zirkuléiert.

De Coronavirus zirkuléiert den Ament manner an de Schoulen, wéi nach virun de Feierdeeg, genee wéi an der Gesamtpopulatioun och, mä mir mussen den Ament extrem virsiichteg sinn an duerfir ginn den Ament heiansdo ganz Schoulen a Quarantän gesat, fir z'evitéieren, datt d'Schoulen all nees mussen zougemaach ginn. Dat sot den Educatiounsminister Claude Meisch en Donneschdeg de Moien am Journal. De Ressortminister huet duerchblécke gelooss, datt engem besonnesch déi brittesch Variant Suerge mécht an datt d'Autoritéiten d'Gefill hunn, datt den Ament méi Fäll beieneen optrieden. Dat kéint allerdéngs och domadder zesummenhänken, datt méi getest gëtt.

Den Ament wéisst een nach net, ob se méi séier iwwerdroe gëtt an ob se verstäerkt ënnert de Kanner a Jonken zirkuléiert, sou de Minister. En interministeriellen Aarbechtsgrupp tëscht Educatioun a Santé géif den Ament d'Situatioun an de Schoule genee am A behalen, fir dofir ze suergen, datt de Virus aus der Schoul eraus bleift, sou wäit et nëmme geet.

Den Educatiounsminister Claude Meisch

"Ech ginn zu dësem Ament dovunner aus, datt mer no der Fuesvakanz mam alternéierten Unterrecht op den ieweschte Klassen am Lycée weiderfueren a fir de Rescht déi gréisstméiglech Normalitéit bäibehalen", sou nach den Educatiounsminister Claude Meisch am Moiesjournal.

Dem Claude Meisch no géifen d'Autoritéiten scho verstäerkt en A op d'Schoulen halen. Sou gouf dës Woch jo eng Quarantän fir déi ganz Grondschoul zu Waldbëlleg an d'Maison relais ausgeschwat. An och déi ganz Communautéit an der International School zu Lënster gouf no enger Infektioun mat der brittescher Variant duerchgetest. Vun den am Ganze ronn 280 Enseignanten a Schüler wieren zwee weider positiv Fäll fonnt ginn. Wat fir de Minister éischter berouegend ass.

An de Schoulen waren d'lescht Woch 145 positiv gesteste Schüler oder Leit vum Léierpersonal, déi sech baussent der Schoul infizéiert hunn an ouni dass et weider Fäll an deene Schoule gouf.

Et ware 6 Fäll vun zwou infizéierte Persounen an enger Klass, wou net gewosst war, wou déi Persoune sech ugestach hunn.

Derbäi kommen 12 positiv Fäll an zwou Grondschoulen an och engem Lycée, wou et bis zu 5 Kranker an enger Klass ginn huet.

Hei d'Schreiwes:

COVID-19: Évolution de la situation dans les écoles luxembourgeoises entre le 18 et le 24 janvier 2021 (28.01.2021)
Communiqué par: ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse

Le bilan chiffré des élèves et enseignants testés positifs à la COVID-19 se rapporte à l'ensemble des établissements scolaires de l'enseignement fondamental / primaire et secondaire public et privé et des centres de compétences en psychopédagogie spécialisée situés sur le territoire du Luxembourg.

Dans la semaine du 18 au 24 janvier 2021:

• 145 cas positifs correspondant à un scénario 1 ont été dénombrés dans les écoles et lycées publics et privés et dans les centres de compétences (scénario 1: élève ou enseignant infecté à l'extérieur de l'école sans qu'il n'y ait eu une propagation du virus à l'école)

• 6 cas positifs correspondant à un scénario 2 ont été constatés dans une école fondamentale et des lycées publics et privés (scénario 2: maximum deux cas positifs dans une classe avec une source d'infection incertaine ou vraisemblablement extérieure à la classe).

• 12 cas positifs de type scénario 3 ont été relevés dans deux écoles fondamentales et un lycée (scénario 3: trois à cinq cas positifs dans une classe).

• La situation dans une classe maternelle du Lënster Lycée International School a évolué d'un scénario 1 la semaine du 11 au 17.01.2021 (semaine 2) vers un scénario 4 lors de la période considérée (semaine 3).
Le détail de la situation entre le 18 et le 24 janvier 2021 est repris dans le communiqué ci-après.