D'Covid-Situatioun zitt nees un am Land: Mat bal 1.600 Neiinfektiounen d'lescht Woch ass et eng Hausse vu ronn 25%. Et goufen 63.500 PCR-Tester gemaach.

Corona-Wocheréckbléck Roy Grotz

28 Persoune sinn d'lescht Woch a Relatioun mam Covid am Grand-Duché gestuerwen. Och an de Spideeler zitt d'Situatioun un. 99 Covid-Patienten hunn d'lescht Woch missen hospitaliséiert ginn, dovunner der 21 op der Intensivstatioun. Dat sinn der 6 manner wéi déi Woch virdrun.

De Reproduktiounstaux geet erop an ass mat 1,13 ze héich. Och de Positivitéitstaux vun den Tester geet vun 2 op 2,46% weider erop.

D'Inzidenz d'lescht Woch louch bei 250 Fäll op 100.000 Awunner, e gutt Stéck iwwert der Limitt also, déi an Däitschland fir en Héichrisikogebitt gëllt.

Interessant och, datt vu 97 Leit, bei deenen den Antigen-Test positiv war, bei 41 och de PCR-Test positiv war.

Dem Tracing no bleift d'Haaptinfektiounsquell de familiäre Kader mat 43% vun de Fäll. Op zweeter Plaz gëtt d'Aarbecht opgelëscht mat ronn 8%, knapp virun der Schoul (6,5%), dem Fleegesecteur (4%) an der Fräizäit (3,4%) Bei engem Drëttel vun allen Infektioune konnt net nogewise ginn, wou d'Leit sech ugestach hunn.

D'lescht Woch waren 2.745 infizéiert Leit am Isolement, 4.700 hu missten d'Quarantän respektéieren.

Et goufe bal 13.000 Persounen eng éischte Kéier géint de Covid geimpft. 2.300 Leit kruten hire Rappell.

Den aktuelle Previsiounen no huet de Grand-Duché den Ament, der Santé no, genuch Vaccin, fir bis Enn Abrëll ronn 124.000 Leit ze impfen.

Vum nächste Méindeg u sinn déi 4 Impfzenteren neierdéngs all Dag, ausser sonndes, tëscht moies 7 an owes 7 Auer op. Weider Impfzenteren, déi geschwënn opmaachen, sinn den Hangar vun der Air Rescue um Findel an d'Hale vun der LuxExpo.

E Wuert zu de Virus-Varianten. Déi brittesch mécht de leschte Resultater no méi wéi 63% vun alle Fäll aus. Déi südafrikanesch Variant 20,4%.

An eng praktesch Informatioun nach zu den zwee Covid-Consultatiounszenteren, wou ee sech ka mat Coronasymptomer presentéieren: vun dësem Freideg u sinn dës Zenteren tëscht moies 9 an nomëttes 3 Auer op, dat och op Ouschterméindeg, iwwerdeem se um Ouschtersonndeg zou sinn. Eleng d'lescht Woch hate sech an dësen Zenteren um Kierchbierg an zu Esch 720 Leit teste gelooss, nach en Indice, datt d'Pandemie nach laang net ausgestanen ass.

Schreiwes vun der Santé

COVID-19: Rétrospective de la semaine du 15 au 21 mars (24.03.2021)

Communiqué par: ministère de la Santé / Laboratoire national de santé (LNS) / Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) Adaptations du système de surveillance

Le système de surveillance mis en place pour le Monitoring COVID-19 au Luxembourg est adapté de manière continue afin de produire des indicateurs qui reflètent en temps réel l'évolution de la pandémie.

Ces adaptations sont réalisées en tenant compte des mesures prises pour enrayer la pandémie, des connaissances scientifiques les plus récentes sur le virus, ainsi que des standards épidémiologiques internationaux.

Dans cet objectif, une adaptation des données sur le nombre de tests réalisés est mise en place à partir d'aujourd'hui, mercredi 24 mars, dans les rapports journaliers et hebdomadaires. Suite au recours renforcé aux tests antigéniques rapides (TAR) dans le cadre de la lutte contre le coronavirus au Luxembourg, il a été décidé de comptabiliser les TAR à part, afin de leur donner une meilleure visibilité dans les statistiques.

Les tests antigéniques sont ainsi présentés séparément des tests PCR et les nouvelles infections rapportées se réfèrent uniquement aux personnes dépistées par un test PCR (confirmé en laboratoire). Suite à ces adaptations, une différence d'environ 6.000 tests PCR effectués, ainsi que de 100 nouvelles infections apparaîtra dans les chiffres publiés (cf. rapport hebdomadaire).

Point de la situation

Pour la semaine du 15 au 21 mars, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 a augmenté de 1.240 personnes à 1.564 (+25%), ainsi que le nombre de leurs contacts étroits identifiés qui est passé de 3.669 à 3.846 contacts (+4,8%).

Sur 97 personnes avec un test antigénique positif, 41 ont également eu un test PCR positif.
Le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 15 au 21 mars, a augmenté de 62.517 à 63.501.

En date du 21 mars, le nombre d'infections actives s'élevait à 3.069 (par rapport à 2.796 au 14.03) et le nombre de personnes guéries est passé de 54.438 à 55.709. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées COVID-19+ a légèrement augmenté à 37,4 ans.

Le nombre de nouveaux décès reste identique, avec 28 décès en lien avec la COVID-19 à déplorer.

La moyenne d'âge des personnes décédées est de 81 ans.

Dans les hôpitaux, on constate une légère augmentation des admissions de patients COVID confirmés en soins normaux, avec 99 hospitalisations contre 95 la semaine précédente, et une légère baisse en soins intensifs, diminuant de 27 à 21 hospitalisations.

Les deux Centres de consultation COVID-19 (CCC), situés au Kirchberg et à Esch-sur-Alzette, ont enregistré au total 10.261 passages depuis leur ouverture, dont 722 passages pour la semaine du 8 au 14 mars, soit un nombre nettement supérieur à la semaine précédente (583).

À noter qu'à partir du vendredi 26 mars, les Centres de consultation COVID-19 seront ouverts entre 9 et 15 heures, ainsi que le lundi de Pâques selon le même horaire. Les CCC seront cependant fermés le dimanche de Pâques.

Il importe de rappeler que les CCC accueillent uniquement des personnes symptomatiques, donc celles qui présentent des signes d'infection du virus COVID-19 et des personnes déjà diagnostiquées COVID-19+. Les enfants âgés de moins de 6 ans ne pourront pas être pris en charge au sein du CCC. Ils devront être pris en charge par leur médecin pédiatre ou généraliste ou bien dans une autre structure hospitalière en cas d'urgence, notamment à la Kannerklinik du CHL.
Ce ne sont pas des Centres de dépistage/prélèvement et ils ne sont pas non plus équipés pour accueillir des personnes présentant des problèmes de santé graves (toux importante, essoufflement, malaises, douleur thoracique, cyanose). Ces personnes sont priées de s'adresser aux services d'urgence des établissements hospitaliers.

Taux de positivité et taux d'incidence

Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif (RT eff) a légèrement augmenté avec 1,13 par rapport à 1,05 la semaine précédente, tout comme le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, Large Scale Testing, contact tracing), avec 2,46% contre 1,98% (moyenne sur la semaine). Notons que le taux de positivité pour les tests effectués sur ordonnance, donc pour les personnes présentant des symptômes, a augmenté avec 5,89% contre 5,11% pour la semaine d'avant.

Le taux d'incidence est de 250 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours. Pour la semaine du 8 mars, le taux d'incidence s'élevait à 198 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours. Par rapport à la semaine précédente, le taux d'incidence augmente dans toutes les tranches d'âge. La catégorie des 75 ans ou plus a enregistré la plus grande augmentation (+46%) suivie des 30-44 ans (+32%). La catégorie des 60-74 ans continue à avoir le taux d'incidence le plus bas avec 149 cas pour 100.000 habitants alors que dans les autres tranches d'âge, le taux d'incidence se situe entre 254 et 285 cas pour 100.000 habitants.

Quarantaines et isolements

Pour la semaine du 15 au 21 mars, 2.745 personnes se trouvaient en isolement (+5,8%) et 4.699 en quarantaine (+26% par rapport à la semaine précédente).

Contaminations

Pour les 1.564 nouveaux cas, le cercle familial reste le contexte de transmission des infections à la COVID-19 le plus fréquent avec 43,1%, suivi par le travail (7,8%), l'éducation (6,5%), le secteur aides et soins (4,0%) et les loisirs (3,4%). Le taux des contaminations dont la source n'est pas clairement attribuable reste stable à 30,2%.

Vaccinations: point de situation

Pour la semaine du 15 au 21 mars, 15.201 doses ont été administrées au total. 12.902 personnes ont reçu une 1re dose et 2.299 une 2e.

Le planning des allocations en doses auxquelles le Luxembourg a théoriquement droit selon le pro rata de 0,14% de la population luxembourgeoise tel que prévu dans les contrats déjà conclus par la Commission européenne avec les différents fabricants, ainsi que les allocations déjà livrées au Grand-Duché à ce jour et attendues jusque fin mars 2021 peut être consulté dans le rapport hebdomadaire en annexe.

À ce jour, le Luxembourg disposera donc prévisiblement d'un nombre de vaccins suffisant pour vacciner 123.829 personnes jusque fin avril 2021. Rappelons toutefois, que les allocations sont susceptibles d'être ajustées de semaine en semaine selon les capacités de production des fabricants et des livraisons.

Notons encore qu'à partir du lundi 29 mars 2021, les horaires des Centres de vaccination seront étendus. Ils seront ainsi ouverts du lundi au samedi de 7 à 19 heures.

L'évolution des variants

Pour la semaine du 8 au 14 mars, la couverture du séquençage de la population était de 20,8%, donc nettement supérieure au taux optimal de 10% recommandé par ECDC pour disposer d'un échantillonnage représentatif.

Concernant l'échantillonnage représentatif de 260 échantillons réalisés pour la semaine 10/2021, on constate la répartition suivante:
• le variant britannique UK (B.1.1.7) représente 63,5% des cas;
• le variant sud-africain SA (B.1.351) représente 20,4% des cas.

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2

Selon le dernier rapport CORONASTEP établi par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology), le niveau de contamination des 13 stations d'épuration échantillonnées au cours de la semaine du 15 au 21 mars indique une prévalence toujours forte du virus dans les eaux usées au niveau national. La situation semble toutefois être stabilisée depuis ces deux dernières semaines. Les analyses des prochaines semaines devront confirmer cette tendance.

L'ensemble des rapports CORONASTEP sont disponibles sur le site du LIST.