En Dënschdeg de Mëtteg war de palestinenseschen Ausseminister Riad Malki op Visitt zu Lëtzebuerg.

Wann an Israel an 2 Joer 4 Mol Walen organiséiert kënne ginn, dann hu mir et verdéngt, op d'mannst eemol Walen ze hunn, dat sot de palestinenseschen Ausseminister Riad Malki en Dënschdeg de Mëtteg. Hie war op Visitt bei sengem Lëtzebuerger Homolog Jean Asselborn. Déi zwee Ministeren hunn ervirgestrach, datt et wichteg wier, datt dëst Joer Walen an de palestinensesche Gebidder kënnen organiséiert ginn.

Palestinenseschen Ausseminister zu Lëtzebuerg / Reportage Fanny Kinsch

Den 22. Mee solle Parlamentswalen an den 31. Juli Presidentschaftswale sinn. Allerdéngs wéilten d'israelesch Autoritéiten dat verhënneren, esou de palestinenseschen Ausseminister Riad Malki, virun allem zu Ostjerusalem.

"Mir hu probéiert, an de leschte puer Woche Reuniounen z'organiséieren. D'Kandidate wollte Walkampf-Reuniounen zu Ostjerusalem organiséieren. Dës Reunioune goufe vun israelesche Sécherheetsleit ënnerbrach an d'Kandidate goufe festgeholl."

D'Kandidate misste fräi kënne Walkampf maachen, ouni Angscht ze hunn, festgeholl ze ginn, sou de Lëtzebuerger Ausseminister Jean Asselborn. D'EU hätt jorelaang Drock gemaach, datt d'Palestinenser Walen organiséieren an déi missten elo och kënne sinn.

„Et wieren déi éischt Walen a Palestina zanter 16 Joer. Déi lescht Presidentschaftswale waren 2005, déi lescht Parlamentswalen 2006. 93% vun de Wieler hu sech ageschriwwen. Dat ass vill. Virun allem jonk Leit a Palestina wëlle wiele goen."

Hie géing e Mëttwoch de Moien den israeleschen Ambassadeur gesinn, esou de Jean Asselborn, fir him un d'Häerz ze leeën, datt alles misst gemaach ginn, fir datt d'Wale kënne sinn - dofir missten d'Leit och zu Ostjerusalem kënne wiele goen.

Weidert Thema bei der Visitt vum palestinenseschen Ausseminister en Dënschdeg war d'Coronapandemie an d'Impfcampagne. De Riad Malki huet Israel kritiséiert, net genuch Impfunge fir d'Palestinenser ze reservéieren.

"Dem internationale Recht no ass Israel obligéiert, de Leit, déi ënnert senger Occupatioun liewen, Impfungen zur Verfügung ze stellen. Elo si si houfreg, datt si déi éischt op der Welt sinn, wat d'Impfe vun hire Leit ugeet, gläichzäiteg negligéiere se awer d'Besoine vun de Leit ënner Occupatioun. Dat ass e Crime, et ass eng Violatioun vum internationale Recht."

Am Duerchschnëtt géingen all Dag 25 Mënschen a Palestina wéinst dem Coronavirus stierwen an et hätt een 2.000 nei Fäll den Dag, sou de palestinenseschen Ausseminister, dat wier einfach ze vill.

Schreiwes Ausseministère

Jean Asselborn a reçu en visite de travail le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés de la Palestine, Riad Malki (20.04.2021)
Communiqué par: ministère des Affaires étrangères et européennes

En date du 20 avril 2021, le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, a reçu le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés de la Palestine, Riad Malki, pour une visite de travail au château de Senningen.

La réunion de travail a été l’occasion pour les ministres Asselborn et Malki d’avoir un échange de vues sur les relations bilatérales et les principaux sujets d’actualité internationale, dont le processus de paix au Moyen-Orient. Les prochaines élections législatives palestiniennes ont également été évoquées.

Les ministres ont tout d’abord pu faire le point sur l’évolution de la pandémie de COVID-19 ainsi que les efforts internationaux pour surmonter ce défi qui touche l’humanité entière. Le ministre Asselborn a rappelé l’envoi de l’Union européenne de 61.440 doses de vaccin à l’Autorité palestinienne par l’intermédiaire du mécanisme COVAX, tout en soulignant que « nous devons continuer à veiller à ce que les vaccins soient distribués de manière sûre et équitable dans le monde entier. Nous savons que nul ne sera en sécurité tant que tout le monde ne l’est pas ».

S’agissant de la coopération bilatérale, le ministre Asselborn a rappelé que le Luxembourg apporte un soutien continu au peuple palestinien en Cisjordanie et à Gaza, y compris à travers l’UNRWA, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient. Jean Asselborn s’est dit fier qu’une policière luxembourgeoise ait été sélectionnée pour participer à la mission civile de l’Union européenne en soutien à la police palestinienne (EUPOL COPPS).

En ce qui concerne la décision de la Cour pénale internationale relative à la compétence territoriale de la Cour dans la situation en Palestine, le ministre Asselborn a souligné que la CPI est une institution judiciaire indépendante et impartiale qui ne poursuit aucun objectif politique. Dans ce contexte, le ministre a rappelé que le Luxembourg est un fervent défenseur de la CPI et de son indépendance.

Enfin, les chefs de la diplomatie luxembourgeoise et palestinienne ont eu un échange de vues approfondi sur les élections législatives palestiniennes, prévues pour le 22 mai 2021. A cet égard, le ministre Asselborn a salué la tenue de ces élections, les premières en Palestine depuis 16 ans. « Le fait que 93% des électeurs éligibles se soient inscrits montre le fort désir de participation démocratique du peuple palestinien », a-t-il souligné.

« Les élections doivent pouvoir se tenir dans l’ensemble du territoire palestinien, y inclus à Jérusalem-Est » a souligné Jean Asselborn, en rappelant que « les candidats doivent être autorisés à faire campagne librement sans être perturbés, ni craindre l’arrestation par les autorités d’occupation ». Le ministre Asselborn a aussi fait remarquer que le résultat d’élections équitables, libres et transparentes devra être respecté.