Schonn en Dënschdeg de Moie gouf den Autoritéite gemellt, datt d'Noutemerbaach bei Holtz polluéiert wier.

Alt nees gëtt et e Fall vun enger verknaschter Baach: En  Dënschdeg gouf festgestallt, datt en Zoufloss vun der Noutemerbaach verknascht gouf. Wéi et vum Waasserwirtschaftsamt heescht, war Gülle an d'Waasser gelaf. De Piff konnt duerch en technesche Probleem aus engem Tank op engem Haff zu Holtz an d'Waasser kommen.

D'Noutemerbaach leeft op der Grenz an d'Belsch eran, fir duerno an d'Attert ze fléissen.

Zu Holtz an Nidderkolpech goufe Barragen opgeriicht, fir d'verknascht Waasser opzefänken. An der Attert goufe Loft-Entwéckler opgeriicht, fir datt den Impakt vum verknaschte Waasser sou kleng wéi méiglech op d'Fëschpopulatiounen an d'Planze wierkt.

Och d'belsch Autoritéite goufen informéiert.

E Mëttwoch den Owend huet och d'Sportfëscherfederatioun an engem Schreiwes reagéiert. Si stellt sech vill Froen, virun allem, well sech a leschter Zäit esou Virfäll géingen heefen. Eng vun de Froen un d'Regierung ass dann och, ob et stëmmt, datt bei dësem Virfall ronn 100.000 Liter Piff an d'Baach gelaf sinn.

Offiziellt Schreiwes

Pollution d’un affluent du cours d’eau «Noutemerbaach» (30.11.2021)

Communiqué par : Administration de la gestion de l'eau

Le 30 novembre 2021, un affluent du cours d’eau «Noutemerbaach» a été touché par une pollution. Cette pollution est causée par un déversement de lisier suite à un problème technique au niveau d’un site agricole situé à Holtz. Le cours d’eau «Noutemerbaach» traverse le territoire belge pour se jeter ensuite dans le cours d’eau «Attert».

Une intervention des agents de l’Administration de la gestion de l’eau (AGE) et des unités du Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS) a eu lieu à Holtz et à Colpach-Bas pour lutter contre cette pollution. La police grand-ducale et le parquet du tribunal d'arrondissement de Diekirch étaient également sur les lieux.

Afin de limiter la propagation de l’onde polluante dans les cours d’eau en aval, des absorbants naturels ont été mis en place dans le ruisseau et une partie de l’eau polluée a été aspirée. Par ailleurs, les agents de l’Administration de la gestion de l’eau ont mis en place, en collaboration avec le CGDIS et le Syndicat des eaux résiduaires du Nord (SIDEN), des aérateurs dans le cours d’eau «Attert» en vue de limiter l’impact de la pollution sur la faune et la flore aquatique.

Des échantillons d’eau ont été prélevés à plusieurs endroits par l’Administration de la gestion de l’eau et la police grand-ducale. Les autorités belges ont été informées de l'incident.