Vu Mëtt Januar u gëllt op der Aarbechtsplaz den 3G. Leit, déi sech dowéinst fir d'éischt impfe loossen, kréie bis déi 2. Dosis gratis Tester proposéiert.

D'Testzentere gi mat Hëllef vun der Arméi bedriwwen. E Mëttwoch de Moie goufen am Défense-Ministère d'Detailer presentéiert.

Schnelltester mat Hëllef vun Arméi/Pit Everling

D'Regierung wëll deene Leit entgéintkommen, déi wéinst dem 3G op der Aarbecht de Choix fir eng Impfung gemaach hunn.

Den Arméisminister François Bausch:

"Firwat maache mer dat? Mir léisen hei en Accord mat de Sozialpartner an. Mir sinn der Iwwerzeegung, datt d'Impfe méi ewéi jee d'Léisung ass."

Et si just déi Leit viséiert, déi den Test fir hir Aarbechtsplaz brauchen.

"Et geet hei nëmmen ëm déi, déi de CovidCheck op der Aarbechtsplaz mussen erfëllen. Et brauch lo keen ze kommen, deen en Test fir Owes an de Restaurant wëll."

Déi concernéiert Persoune kréien 20 Voucheren, fir sech an enger vun de Statiounen testen ze loossen, bis se déi zweet Dosis dann hunn. Et handelt sech ëm zertifiéiert Schnelltester, fir Residenten a Frontalieren.

An den Zenteren ass d'Arméi fir d'Organisatioun responsabel.

De Chef d'Etat Major Steve Thull:

"200 Leit wäerten um Terrain deployéiert sinn, 1/5 vum ganzen Effectif. Dobäi kommen eng Dose Leit, déi de Ravitaillement vun den eenzele Sitte garantéieren."

D'Arméi wier awer trotzdeem à même, all hir aner essentiell Aufgaben, Missiounen an Engagementer weider ze assuréieren.

Wou kann ee sech teste loossen?

Op 5 Standuerter am Land, nämlech um Fridhaff, zu Jonglënster, bei der Luxexpo Sud, um Park&Ride Sud Houwald an um Parking beim Rond-point Raemerich, dat an der Woch an um Weekend.
De Colonel Yves Calmes, Chef vum Härebierg:

"Et ass obligatoresch e Rendez-vous ze huelen. Et geet nëmme mat engem personaliséierte Code. D'Confirmatioun vum Rendez-vous muss een erausdrécken a matbréngen. De Client mécht selwer den Test, ënner Surveillance vun engem Member vun der Arméi."

Ass den Test negativ, kritt een den néidege Certificat mat. Ass den Test positiv, da muss de Concernéierte sech op covidtracing.public.lu deklaréieren.

Wat d'Capacitéiten ugeet, sou kéint ee bis zu 56.000 Tester pro Woch maachen. D'Teststatioune si bis de leschte Februar op. Dës Iwwergangsmesure gëtt net verlängert, präziséiert den zoustännege Minister François Bausch.

Schreiwes

François Bausch présente la campagne de tests antigéniques gratuits pour les salariés disposant d'une première dose de vaccin (05.01.2022)
Communiqué par : Direction de la défense / état-major de l’armée

 
En date du 5 janvier 2022, le Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, François Bausch, le chef d’état-major de l’armée, général Steve Thull, et le commandant des Forces, colonel Yves Kalmes, ont présenté la campagne de tests antigéniques gratuits pour les salariés disposant d’une première dose de vaccin.

François Bausch a exprimé ses remerciements à l’armée et à ses membres pour leur engagement et leur flexibilité lors de la mise en œuvre de la campagne de tests. «Une des missions de l’armée consiste à aider et à soutenir le pays et les citoyens en période de crise. C’est pour cette raison que l’armée n’a pas hésité à relever le défi et à mettre en œuvre cette campagne malgré l’envergure de la tâche. Je leur exprime mon respect pour la rigueur et la rapidité avec lesquels ils ont mis sur pied cette campagne.»

L’adoption du projet de loi 7924 par la Chambre des députés marque le début de l'entrée en vigueur des nouvelles mesures gouvernementales rendant le régime 3G obligatoire sur le lieu de travail à partir du 15 janvier 2022, permettant ainsi un environnement de travail plus sûr pendant la pandémie de COVID-19. Ainsi, tout salarié se rendant sur son lieu de travail devra présenter obligatoirement soit un certificat de vaccination valide, soit un certificat de rétablissement valide, soit un certificat de test COVID-19 négatif valide.

Les salariés disposant de leur première dose de vaccin, en attendant leur deuxième dose, peuvent se faire tester gratuitement à compter du 14 janvier 2022. Les personnes qui se font vacciner une première fois reçoivent une série de 20 codes. Ces codes leur permettront de fixer 20 rendez-vous pour effectuer des autotests antigéniques certifiés gratuits dans un des cinq centres de tests gérés par l'armée luxembourgeoise jusqu'à l'obtention d'un schéma vaccinal complet et ceci jusqu'au 28 février 2022. Le site www.covidtesting.lu permettant de fixer les rendez-vous sera accessible à compter du 10 janvier 2022.

Plus de 200 membres de l’armée sont engagés par semaine dans cette campagne pour assurer la gestion de ces centres de dépistage, qui seront implantés sur le parking de Luxexpo-Sud à Luxembourg-Kirchberg, au P&R Sud à Howald, au parking près du rond-point Raemerich, au sein de la zone industrielle ZANO au Fridhaff ainsi que près du Centre culturel de Junglinster.

Les centres de dépistage seront ouverts entre le 15 janvier et le 28 février 2022, du lundi au jeudi de 6 à 20 heures, le vendredi de 6 à 13 heures et de 16 à 20 heures. Le samedi de 6 à 10 heures et de 16 à 20 heures, ainsi que le dimanche de 6 à 10 heures et de 13 à 20 heures.

À noter que la prise de rendez-vous est obligatoire pour toute personne désirant de se faire tester et que ces personnes doivent présenter leur confirmation de rendez-vous et leur pièce d’identité en amont du test. Les tests antigéniques sont valables 24 heures.