Den 31. Juli ass zu Ettelbréck e Mann vun engem Polizist erschoss ginn. D'Enquête géint de Beamten ass elo ofgeschloss.

Géint hie gëtt et weider keng Poursuitte méi. D'Justiz deelt mat, datt d'Chambre du Conseil vum Dikrecher Tribunal d'arrondissement en Non-lieu gesprach huet.

Zeréckbehale gouf d'Légitime défense vum Polizist, deen enger Aggressioun ausgesat war.

D'Reaktioun wier néideg, indispensabel a proportionéiert gewiescht, heescht et vun der Chambre du conseil.

De Mann, deen erschoss gouf, hat zu Housen eng Persoun menacéiert a war dono mat engem geklauten Auto virun der Police bis op Ettelbréck geflücht. Do huet hie géintiwwer de Policebeamten e Messer gezunn. Ee Polizist huet du Gebrauch vu senger Waff gemaach.

De Communiqué vum Parquet

Décision de non-lieu à l’encontre d’un policier en relation avec des faits survenus en date du 31 juillet 2021 à Ettelbruck

(19.01.2022)

Dans le cadre d'un vol avec violences commis samedi, le 31 juillet 2021 à Hosingen, un conducteur de voiture avait été contraint de quitter son véhicule sous la menace d'un couteau. L'auteur avait ensuite pris la fuite avec le véhicule en direction d'Ettelbruck. La police ayant rapidement pris connaissance du crime, avait entamé une course-poursuite avec la personne qui conduisait le véhicule volé.

Une patrouille de police avait réussi à arrêter le véhicule à Ettelbruck. Le conducteur était alors sorti de la voiture et avait attaqué les officiers de police avec un couteau. Dans la foulée, un des policiers avait fait usage de son arme de service. L'agresseur avait été grièvement blessé et transporté à l'hôpital où il avait succombé à ses blessures dans le courant de la soirée.

Une instruction judiciaire a été ouverte et l'Inspection générale de la police a été chargée de l'enquête. Cette enquête a abouti en décembre 2021.

Par la suite la chambre du conseil du tribunal d’arrondissement de Diekirch a été saisie et elle vient de décider le 10 janvier 2022 , conformément à la demande du ministère public, de prononcer à l’encontre de l’agent de police impliqué un non-lieu à poursuivre.

La chambre du conseil du tribunal de Diekirch a retenu le fait justificatif de la légitime défense face à l’agression à laquelle l’agent de police a été exposée alors que le fait pour ce dernier de se défendre tel qu’il l’a fait, était nécessaire, indispensable et proportionné.

communiqué par le parquet de Diekirch

Non-lieu

En matière pénale, décision d'une juridiction d'instruction mettant fin à des poursuites pénales, soit parce que les faits reprochés à l'inculpé ne tombent pas sous le coup de la loi pénale, soit parce que les charges relevées contre lui sont insuffisantes.