De Grand-Duché gouf europawäit als ee vun den 8 Standuerter gewielt, fir een "High Performance Computer" ze kréien.

Déi verschidde Plazen gi mateneen an ënnertenee vernetzt, fir esou een éischtklassege weltwäite Supercomputer-Reseau ze bilden. Dat Ganzt gouf tëscht der EU an den europäesche Länner organiséiert fir ee Rechen-Ekosystem an Europa ze bauen, mat Sëtz zu Lëtzebuerg.

Esou een HPC (High Performance Computer) Projet gouf vum Wirtschaftsministère an Zesummenaarbecht mat LuxConnect un d'Instanze geschéckt an de Standuert zu Biissen gouf vun der europäescher Unioun zréckbehalen. Esou kritt Lëtzebuerg een europäesche Kofinanzement, fir säin eegenen HPC ze kréien.

De Computer am Grand-Duché ass zwar um europäesche HPC-Reseau ugeschloss, allerdéngs ass seng Prioritéit d'Besoine vun den nationale Firmen a vun de wirtschaftlechen Acteuren hei am Land. D'Fuerschung, perséinlech Medezin, Start-uppen a kleng oder mëttelgrouss Entreprisen esou wéi de Projet eHealth ginn an deem Kader och spezifesch ënnerstëtzt.

Den HPC deen 2020 bei LuxConnect zu Biissen installéiert an a Betrib geholl gëtt, wäert capabel sinn, fir 10.000.000.000.000.000 Operatioune pro Sekonn ze rechnen.

Déi aner 7 europäesch Sitten, wou Supercomputeren installéiert ginn, si Sofia (Bulgarien), Ostrava (Tschechien), Kajaani (Finnland), Bologna (Italien), Minho (Portugal), Maribor (Slowenien), a Barcelona (Spuenien).

Schreiwes vum Ministère

Étienne Schneider se félicite que le Luxembourg intègre le réseau européen de superordinateurs avec son «high performance computer» (07.06.2019)

Communiqué par: ministère de l'Économie L'«EuroHPC Joint Undertaking» est une initiative conjointe de l'UE et des pays européens pour développer un écosystème de calcul à haute performance de classe mondiale au sein de l'Europe et dont le siège est au Luxembourg. Dans le cadre de la mise en place d'un réseau européen de HPC, EuroHPC avait récemment lancé un appel à projets aux pays européens pour obtenir des propositions d'hébergement de superordinateurs pétascales.
Le Luxembourg a soumis un projet de HPC, élaboré en collaboration entre le ministère de l'Économie et LuxConnect, à l'appel à manifestations d'intérêt pour la sélection des hébergements pour supercalculateurs pétascales dans le cadre du réseau européen de HPC. À l'issue de l'évaluation des dossiers, il s'avère que le Luxembourg a remporté l'appel à candidatures.
Le Luxembourg va ainsi obtenir un cofinancement européen pour la réalisation de son propre HPC qui sera intégré au réseau européen de superordinateurs. Le superordinateur luxembourgeois sera prioritairement axé sur les besoins des entreprises et des acteurs de l'économie luxembourgeoise, avec un accent particulier sur l'utilisation par les PME et les start-up ainsi que sur des applications dans le cadre de la recherche, de la médecine personnalisée et de projets eHealth.
Dans la cadre de la transposition de la stratégie Rifkin de troisième révolution industrielle, l'implantation au Luxembourg d'un superordinateur HPC était l'une des mesures prioritaires retenues. Cette mesure est ainsi réalisée, qui plus est dans un contexte européen, et se place dans la continuité de la stratégie Rifkin initiée en 2016.
Le HPC qui sera installé et mis en fonction en 2020 auprès de LuxConnect à Bissen aura une puissance de 10 pétaflops/seconde, ce qui correspond à 10.000.000.000.000.000 opérations de calcul par seconde.
Le Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie, Étienne Schneider, a déclaré: «Il est indispensable que nous établissions au sein de l'UE une industrie digitale européenne indépendante et une chaîne de valeur digitale autour des données. La mise en place du réseau européen de HPC auquel le Luxembourg va participer activement est une étape cruciale en ce sens. En ligne avec notre stratégie d'innovation basée sur les données, nous soutenons ainsi la transformation numérique des secteurs économiques prioritaires en vue de développer une économie de données durable et de confiance.»