Den Untersuchungsriichter vum Bezierksgeriicht an der Stad huet den Dossier de 24. Juli 2020 clôturéiere gelooss, esou de Parquet um Méindeg.

De Parquet hëlt den Dossier vun der Enquête géint d'Bank Kaupthing Bank Luxembourg an d'Gesellschaft Lindsor Holding Corporation elo genee ënnert d'Lupp a wäert duerno dann op Basis vu senge Konklusiounen, d’Chambre du conseil vum Bezierksgeriicht Lëtzebuerg froen, entweder, datt d’Affär an eng Sëtzung viru Geriicht kënnt, oder awer, datt ee non-lieu gesprach gëtt, d’Affär also net viru Geriicht kënnt.

D'Affär Kaupthing-Bank geet op 2010/2011 zréck. Si wier komplex, well et en islänneschen an en nationale Volet gëtt. Wärend der Instruktioun wiere 5 verdächteg Persoune verhéiert ginn a 4 vun hinnen ugeklot ginn, esou de Lëtzebuerger Parquet.

D'Kaupthing war eng vun de groussen islännesche Banken, déi wärend der Finanzkris zesummegebrach waren. Déi Lëtzebuergesch Branche war ënner Administration judiciaire gesat gi war an d'Iwwerreschter waren 2009 an d'Havilland Bank ëmgewandelt ginn, mam Magnus Gudmundsson, fréieren Direkter vu Kaupthing Luxembourg, als Chef.

Dëse gouf 2010 awer entlooss, nodeems hien an Island wéinst Wirtschaftskriminalitéit ugesicht gouf. Hie gouf an Island zu 4 Joer Prisong verurteelt, huet sech awer virum Mënscherechtsgeriichtshaff gewiert a krut zejoert och deels Recht.

Offiziellt Schreiwes vum Parquet

Communiqué du parquet de Luxembourg dans l'affaire de la banque islandaise Kaupthing et de Lindsor Holding Corporation

Le juge d’instruction près le tribunal d’arrondissement de Luxembourg a rendu en date du 24 juillet 2020 une ordonnance de clôture dans le dossier d’instruction mené à l’encontre de la banque Kaupthing Bank Luxembourg et de la société Lindsor Holding Corporation. Par cet acte, il a signalé avoir effectué tous les devoirs utiles à la manifestation de la vérité ainsi qu’avoir rassemblé l’ensemble des éléments à charge et à  décharge disponibles et il a transféré le dossier au parquet de Luxembourg qui en fera une analyse approfondie. Après cette analyse, le parquet adressera son réquisitoire à la chambre du conseil du tribunal d’arrondissement du Luxembourg pour demander, soit, le renvoi de l’affaire devant une juridiction de fond, soit un non-lieu.

Rappel des antécédents :

Fin avril 2010, la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) avait fait des dénonciations au parquet de Luxembourg relatives à des  transactions financières menées à la fin du mois de septembre et au début du mois d’octobre 2008 impliquant notamment la la banque Kaupthing Bank Luxembourg et de la société Lindsor Holding Corporation. Le Parquet avait alors chargé le Service de police judiciaire (SPJ) d’une enquête préliminaire.

Par la suite, par un réquisitoire du 8 avril 2011, le parquet de Luxembourg a fait ouvrir une information judiciaire contre « inconnu » des chefs de vol domestique, sinon abus de confiance, sinon abus de biens sociaux, sinon recel, de faux et usage de faux et de blanchiment.

L’affaire s’est avérée être hautement complexe avec un volet islandais et un volet national. Concernant le volet national, l’instruction judiciaire fut étendue par cinq réquisitoires additionnels en mai, septembre et octobre 2011, en novembre 2012 et en janvier 2020. En septembre 2013 et fin 2016 des commissions rogatoires internationales ont été exécutées en Islande à la demande du juge d’instruction luxembourgeois.

Au cours de l’instruction, cinq suspects ont été interrogés. Quatre parmi eux ont été inculpés.

Les autorités judiciaires tiennent à remercier leurs collègues islandais pour la coopération excellente dans l’exécution des nombreux devoirs découlant de l’instruction judiciaire luxembourgeoise.