Pénktlech virum Autosfestival goufen um Mëttwoch hei uewen um Kierchbierg déi éischt 2 "Super-Chargy-Bornen" ageweit.

Jiddereen, dee scho emol en Elektroauto gelueden huet, weess, dass een do nawell vill Gedold brauch. Dacks genuch muss dat elektresch Gefier eng ganz Nuecht lueden. Et sief dann, et hänkt een et un ee sougenannte "Supercharger". Dann dauert den Tankstopp net vill méi laang wéi bei engem Bensinner oder engem Diesel. Hei am Land gëtt elo en ëffentleche Reseau vu sou séiere Bornen installéiert. Bei der Pressekonferenz um Parking vun der uni.lu um Kierchbierg gouf net mat Superlative gespuert. Et wär en historeschen Dag, esou den Energieminister Claude Turmes. Net nëmme well d'Klimakatastroph Trump elo definitiv Geschicht wär, mä well den éischten ëffentleche Supercharger hei am Land ageweit géif ginn.

De geplangte Superchargy-Reseau wär dat lescht Puzzelstéck am Elektromobilitéitskonzept vun der Regierung. Déi 88 séier Borne gi bannent den nächsten dräi Joer vu Creos op 19 verschiddene Plazen installéiert, op de 6 Autobunnsparkingen a laanscht déi wichtegst Nationalstroossen uechtert d'Land.

“Mat de Supercharger hu mir elo eng Méiglechkeet, fir schnell opzelueden. Dat heescht, een deen emol schnell tëschenduerch muss oplueden, och een, de keng Garage huet, huet elo d’Infrastruktur och hei zu Lëtzebuerg. Eigentlech gëtt et elo kee Grond méi, fir keen Elektroauto ze hunn, wann een dann en Auto brauch”, freet sech de Claude Turmes.

Déi plakeg Zuelen hannert dëser Euphorie: Do wou déi klassesch Chargy-Bornen eng maximal Kapazitéit vun 22 Kilowatt hunn, liwweren déi nei Supercharger 160 respektiv 320 Kilowatt. D'Luedzäit geet entspriechend erof: Bannent 5 Minutte kann ee Stroum fir 100 Kilometer tanken, virausgesat den Auto ass dofir ausgeluecht.

Dëse Superchargy-Reseau gëtt parallel zum klasseschen, also net esou séiere Chargy-Reseau opgebaut. Eigentlech sollten do 800 Borne bis 2020 installéiert sinn. Bis haut stinn der 456, déi aner solle bis Enn vum Joer nokommen, versprécht de Mobilitéitsminister François Bausch, dee vun der Geleeënheet profitéiert huet, fir drun z'erënneren, dass et net nëmmen um Staat wär, fir esou ëffentlech Bornen opzeriichten: “D’Gemenge musse sech bewosst sinn, dass wann d’Leit elo ëmmer méi där Elektroautoen kafen, da wäert och Drock op si kommen, fir ze soen: ‘Firwat mécht d’Gemeng net méi Efforten?’. Virun allem a groussen urbane Gemengen ass dat wichteg. Wann dat klappt, da sinn ech optimistesch. Mir hunn eng ganz gutt Viraussetzung, fir dass Lëtzebuerg e Modell-Land gëtt an Europa fir d’Elektromobilitéit. Mir sinn um gudde Wee dohinner.”

Déi staatlech Primmë schéngen hir Wierkung op all Fall net ze verfeelen. Am Dezember war all drëtten immatrikuléierten Auto elektresch, entweder als rengrassegen Elektroauto oder als Hybrid.

Offiziellt Schreiwes

«SuperChargy»: un maillon important de la stratégie nationale de la mobilité électrique (20.01.2021)
Communiqué par: ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du territoire / ministère de la Mobilité et des Travaux publics


François Bausch, Claude Turmes et Marc Reiffers ont présenté les premières bornes de recharge ultra-rapide publiques pour véhicules électriques

En date du 20 janvier 2021, le Vice-Premier ministre, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, François Bausch, le ministre de l’Énergie, Claude Turmes, et le directeur général de Creos Luxembourg, Marc Reiffers, ont présenté les premières bornes de recharge ultra-rapide publiques pour véhicules électriques au Luxembourg, appelées «SuperChargy». Assuré par le gestionnaire de réseau de distribution, Creos, le déploiement de 88 bornes de recharge ultra-rapide (160-320 kW) destinées aux voitures 100% électriques est prévu progressivement jusqu’en 2023.

88 bornes de recharge ultra-rapide réparties sur 19 stations: une couverture de toutes les régions du pays

Réparties sur tout le territoire national, 19 stations de recharge ultra-rapide seront installées sur les aires de service des autoroutes et sur les autres axes principaux du pays. Les deux premières bornes «SuperChargy» sont opérationnelles depuis le 20 janvier 2021 au Kirchberg (Parking Université du Luxembourg - Campus Kirchberg).

Munies du logo «SuperChargy» destiné à identifier les bornes du système national, ces bornes de recharge ultra-rapide peuvent être utilisées avec les mêmes moyens d’identification que les bornes «Chargy» et seront, à partir du 2e trimestre 2021, dotées d’un système de payement avec carte de débit et crédit. Toutes les bornes «Chargy» et «SuperChargy» continueront à distribuer exclusivement de l’électricité produite à partir de 100% d’énergies renouvelables.

Un système informatique central commun pour «Chargy» et «SuperChargy»: la facilité d’utilisation pour les utilisateurs

Conçue pour compléter le réseau des autres bornes publiques ('Chargy' et 'Chargy-OK') existant au Luxembourg, l’infrastructure de recharge «SuperChargy» est basée sur un système informatique central commun permettant la communication des données entre les bornes de recharge et les fournisseurs de service de charge. L'infrastructure a donc été planifiée et réalisée de manière à ce que tous les fournisseurs de service de charge puissent proposer leur produit sur toutes les bornes. Cette approche permet aux utilisateurs de recharger leurs voitures électriques avec une seule carte de recharge sur toutes les bornes de recharge compatibles.

Les stations «SuperChargy» se distinguent des autres stations de recharge par leur propre identité visuelle, qui s'inscrit dans la continuité du design initial des stations de recharge «Chargy». En plus de leur fonction d’éclairage du site, les lampadaires d’un design particulier intègrent un router Wifi qui sera mis gratuitement à la disposition des clients «SuperChargy».

Une infrastructure de recharge ultra-rapide aux quatre coins du pays

Lors de la présentation, le Vice-Premier ministre, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, François Bausch, a déclaré: «Depuis l’inauguration de la première borne 'Chargy' il y a quatre ans, non seulement les immatriculations de voitures électriques au Luxembourg ont fortement augmenté, mais les voitures 100% électriques ont aussi fortement progressé en matière d’autonomie et de vitesse maximale de recharge. Ainsi, ces voitures sont dotées de plus en plus d’autonomie de quelques centaines de kilomètres et peuvent être rechargées à l’aide de bornes de recharge ultra-rapide en quelques minutes. Afin de favoriser les déplacements de longue distance avec des voitures 100% électriques, il était ainsi primordial de prévoir, à l’échelle nationale, une telle infrastructure de charge ultra-rapide, dotée de la même facilité d’utilisation que les bornes 'Chargy'.»

Densification de l’infrastructure de recharge: pratique, propre et près de chez vous

Le ministre de l’Énergie, Claude Turmes, a précisé que «l’objectif est de faciliter au maximum le passage à l'électromobilité. À côté des primes pour l’installation d’une borne de recharge chez soi ou la mise en place du réseau de bornes de recharge 'Chargy', les nouvelles bornes de recharge ultra-rapide 'SuperChargy' représentent un autre maillon important dans la mise en œuvre de notre stratégie nationale. Celle-ci est destinée à améliorer l’infrastructure nécessaire au déploiement de la mobilité électrique, selon le principe: 'pratique, propre et près de chez vous'. La transition vers l’électrification constitue un élément clé de la décarbonisation du transport, qui est nécessaire pour atteindre nos objectifs climatiques élaborés dans le cadre de notre plan national intégré en matière d’énergie et de climat, ainsi que les objectifs du plan national sur l’amélioration de la qualité de l’air au niveau local et national».

Creos, gestionnaire de réseau: au service de la transition énergétique

Le directeur général de Creos Luxembourg, Marc Reiffers, a ajouté que Creos, ensemble avec les autres gestionnaires de réseau de distribution, a été chargée en 2016 de mettre en place l’infrastructure «Chargy», d’en opérer le système central informatisé et d’intégrer si possible, toutes les bornes tierces. À ce jour, le système «Chargy» comprend quelques 600 bornes «Chargy» et «Chargy-OK» dont plus de 460 ouvertes au public.

Début mars 2020 Creos a également reçu la mission d’implémenter d’ici 2023 quelque 88 bornes de recharge ultra-rapide. Marc Reiffers souligne que l’équipe responsable du projet a réussi à installer les deux premières bornes très rapidement afin de pouvoir réaliser des tests grand public au premier trimestre 2021. Durant cette phase préliminaire de test avec une capacité de charge limitée, les conditions et tarifs appliqués seront identiques à ceux des bornes «Chargy».

En conclusion, les ministres François Bausch et Claude Turmes, ainsi que Marc Reiffers, ont remercié tous les acteurs impliqués dans le processus. Ils sont convaincus que «Chargy» et «SuperChargy» contribueront au développement de la mobilité électrique au Luxembourg et deviendront indispensables pour les conducteurs de véhicules électriques circulant sur les grands axes du pays.