Et geet ëm Biller a Videoen mat kanner-pornografeschem Charakter. De Mann gouf um Mëttwoch verhaft.

De Mann soll Mannerjäreger an den Duschen, respektiv an de Vestiairen heemlech opgeholl an d'Biller dono och diffuséiert hunn. D'Faite ginn op eng Rei Joren zeréck.

De Verwaltungsrot vun der Volleyball-Federatioun seet sech schockéiert. Et hätt ee keng Anung vun deenen Tëschefäll gehat. Faiten, déi een kloer verurteelt. D'Federatioun wëll op ganzer Ligne mam Parquet zesummeschaffen.

Virun 2 Wochen gouf heizou och schonn eng Question parlamentaire vun der CSV gestallt.

Hei dat offiziellt Schreiwes:

Communiqué du parquet de Luxembourg relatif au mandat de dépôt à l’encontre d’un entraineur d’équipes sportives au Luxembourg

(27.02.2020)

Le parquet de Luxembourg a ouvert à l’encontre d’un entraineur d’équipes sportives au Luxembourg une information judiciaire du chef d’atteintes à la vie privée et d’avoir, notamment, fabriqué, détenu, diffusé, enregistré ou consulté des images ou vidéos principalement à caractère pédopornographique.

Un juge d’instruction a été chargé de l’enquête.

Le concerné a été arrêté sur mandat du magistrat instructeur en date du 26 février 2020. Après son inculpation et son interrogatoire, il a été placé sous mandat de dépôt.

La plupart des images proviennent de cabines de douches et de vestiaires communs d’installations sportives et ont été enregistrées à l’insu des victimes surtout mineures à l’aide d’un équipement-enregistreur caché. Certaines séquences ont ensuite été continuées et diffusées à des tiers. Ces infractions ont eu lieu il a y quelques années. A cette époque, le concerné était entraîneur d’une équipe luxembourgeoise de volleyball.

Le Service de Police judiciaire a pu saisir plus particulièrement du matériel informatique. L’enquête se poursuit. Elle devra également préciser l’envergure des infractions.

Actuellement l’inculpé est toujours entraineur d’une équipe de volleyball.

(Il reste à souligner qu’une personne est  présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été reconnue par par une décision définitive de la juridiction compétente.)

 Um Donneschdeg den Owend koum och d'Schreiwes vun der Federatioun

Un entraîneur de volleyball arrêté par la justice

La Fédération Luxembourgeoise de Volleyball (FLVB) a pris note du communiqué du parquet du 27 février 2020 qui informe sur l’arrestation d’un entraîneur de volleyball.

Le Conseil d’administration de la FLVB est choqué par cette nouvelle et soutient l’enquête avec tous les moyens possibles. Il reste tout de même à préciser que la législation luxembourgeoise prévoit la présomption d’innocence.

A ce jour, le CA n’a pas eu connaissance des faits invoqués, mais condamne fermement toutes activités illégales et contraires aux valeurs morales et éthiques du sport. Le CA de la FLVB exprime son support aux victimes et se tient à leur disposition.

Pour le conseil d’administration,

Marc Burelbach
Commission Presse et communication