Eventuell Sanktiounen duerch d'Uni géinge vun den Erkenntnisser ofhänken, déi een duerch d'Enquête gewënnt. Dat gouf an engem Communiqué matgedeelt.

Weider heescht et vum Directeur de la Communication David Diné vun der Université de Lorraine, datt de Mémoire vum Premier net mat enger Universitéitsthese gläichzestellen wier. Et präziséiert een awer, datt een als Etablissement de Manktem vun wëssenschaftlecher Integritéit géif eescht huelen an dëser Affär op de Grond wéilt goen.

Virun iwwer 20 Joer, wou d'Aarbecht vum Xavier Bettel geschriwwe gouf, hätt een nach net déi informatesch Méiglechkeeten gehat, wéi dat haut de Fall ass, fir Plagiater séier z'entdecken. D'Universitéit géing sech de Moment awer  nach net à même spieren, d'Affär weider ze kommentéieren.

De Communiqué vun der Universitéit

L’Université de Lorraine a découvert mercredi 26 octobre par voie de presse que le contenu d’un mémoire de DEA de droit public soutenu en 1999 par Xavier Bettel, alors étudiant de la faculté de droit de Nancy, pourrait présenter un manquement à l’intégrité scientifique.

L’université souhaite rappeler :

  • Qu’il s’agit d’un mémoire de DEA qui était l’un des éléments constitutifs du diplôme et qu’il ne saurait être comparé à une thèse d’université;
  • Qu’il y a plus de vingt ans, les universités n’étaient pas dotées des logiciels anti-plagiats actuels qui sont d’une aide précieuse à la détection de plagiat mais ne sont pas auto-suffisants pour le qualifier.

L’Université de Lorraine n’est pas en mesure à l’heure actuelle de commenter cette révélation qui nécessite des vérifications pour un fait datant de plus de 20 ans et 13 ans avant la création de l’établissement réunissant les quatre universités lorraines.

Pour autant, l’établissement prend au sérieux les manquements à l’intégrité scientifique et une instruction sera menée sur le contenu de ce mémoire. Les éventuelles sanctions que l’établissement serait amené à pendre dépendront des conclusions de l’enquête qui va à présent être menée.

Wat ass en DEA?

De Memoire vum Xavier Bettel am Kader vu sengem „Diplôme d‘études approfondies“ (DEA) op der deemoleger Université de Nancy II huet an de leschten Deeg nawell vill vu sech schwätze gedoen.

Mä wat huet et eigentlech mat deem Diplom op sech? An der Biographie um Regierungssite gëtt vun engem „Fuerschungsdiplom uschléissend un eng Maîtrise“ am Kader vum Premier sengem Droit- a Politikstudium zu Nanzeg geschwat.

Et handelt sech also ëm e weiderféierende Studiegang no engem ofgeschlossene Maîtrise-Studium. Effektiv war de sougenannten DEA a Frankräich bis 2005 en Diplom, deen een no enger Licence, respektiv spéiderhin enger Maîtrise maache konnt an deen op en Doktorat virbereet huet. Den Usproch war also kloer e wëssenschaftlechen. Haut wier en DEA mat engem zweete Joer Master ze vergläichen.

Mam sougenannten Bologna-Prozess goufen d‘Etüdë queesch duerch Europa harmoniséiert. Den DEA gouf a Frankräich ofgeschaf.