Wéi et e Méindeg de Moien an engem Schreiwes heescht, huet de Grand-Duché decidéiert, d'Ukrain militäresch z'ënnerstëtzen.

Lëtzebuerg schéckt militäresch Hëllef/vum Fanny Kinsch

Ënner anerem sollen 100 Panzerofwierwaffen, Jeepen a 15 Militär-Zelter an d'Ukrain goen. Donieft kritt d'Ukrain logistesch Servicer ugebueden, ënnert anerem och vun der Cargolux. De Lëtzebuerger Defenseminister François Bausch huet präziséiert, dass Lëtzebuerg och d'Munitioun fir déi 100 Panzer-Ofwiersystemer bäisteiert.D‘Arméi gëtt iwwerdeems net all hir Waffen vun der Zort of, esou de Chef d‘État-Major Steve Thull, mä e groussen Deel.Dat ganzt Material, dat an d'Ukrain geliwwert gëtt, wär scho prett, huet de Generol um Bord vun enger Pressekonferenz am Defenseministere erkläert. Allerdéngs kéint hien aus strategesche Grënn net soen, wéini a wou déi Liwwerunge sollen ukommen.De Minister Bausch huet och annoncéiert, dass d'NATO bei der Lëtzebuerger Regierung eng Demande gemaach huet, fir iwwert den nationalen Satellit GovSat der Ukrain e garantéierten Kommunikatiounswee zur Verfügung ze stellen. Haaptsächlech géing et ëm eng Internetverbindung goen. D'Detailer vun der Missioun hätt een nach net, esou de François Bausch. A priori wär ee bereet, dat ze maachen, sot de Minister.D'Zuel vun de Lëtzebuerger Zaldote bei multinationalen NATO-Truppen a Litauen gëtt iwwerdeems vu 4 op 6 erop gesat.

De Verdeedegungsminister François Bausch huet déi zoustänneg Chamberkommissioun e Méindeg de Moien doriwwer informéiert.

Da bedeelegt de Grand-Duché sech och beim Fong vun der Europäescher Unioun, deen de Weekend op d'Bee gestallt gouf, fir d'Ukrain z'ënnerstëtzen. Déi Contributioun kéint bis zu 3 Milliounen Euro goen, esou de François Bausch.

"Dat ass am Fong e Package, dee mer gemaach hunn, wou mer engersäits deen europäesche Fong matfinanzéieren, mee och supplementär eppes maache vu Lëtzebuerger Säit aus. An zum Beispill déi 100 Anti-Panzer-Waffen, dat ass scho substanziell fir Lëtzebuerg, well dat ass e gudden Deel vum Lëtzebuerger Bestand, vun deem wat mer hunn, wat d'Arméi konnt opdreiwen. An dat si scho fir eis grouss Efforten, déi mer hei maachen, mee déi awer extrem wichteg sinn, fir datt mer d'Solidaritéit hei demonstréiere mat engem Vollek, wou d'Demande och vun do komm ass. Ech krut selwer e Bréif vum ukraineschen Defenseminister fir Hëllef ze kréien an deementspriechend si mer deem och nokomm a si solidaresch."

Schreiwes vun der Défense

François Bausch annonce des mesures d’assistance et d’appui militaires en faveur de l’Ukraine (28.02.2022)

Communiqué par : Direction de la défense

 

En date du 28 février 2022, le Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, François Bausch, a annoncé des mesures d’assistance et d’appui militaires en faveur de l’Ukraine. Il a informé la commission parlementaire de la défense de cette décision ce matin.

Suite aux différentes requêtes de la part de l’Ukraine et au vu de l’évolution de la situation en Ukraine, le ministre de la Défense a décidé de fournir du matériel létal et non létal ainsi que de l’appui logistique et une contribution financière, mais aussi de renforcer le personnel militaire en Lituanie dans le cadre de la présence avancée renforcée de l’OTAN.

Ainsi, l’armée fournira 100 armes antichars de type NLAW (Next Generation Light Anti-Tank Weapon) à l’armée ukrainienne.

Par ailleurs, l’armée mettra à disposition de l’Ukraine des véhicules 4x4 de type Jeep Wrangler, de même que 15 tentes militaires.

En tant que membre du programme MRTT (Multi-Role Tanker Transport) et conjointement avec les autres pays membres (Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Norvège et la République tchèque) le Luxembourg met actuellement à disposition de l’OTAN des capacités de ravitaillement en vol pour une opération visant à protéger l’espace aérien allié pour la durée des opérations en cours. De plus, la Défense offre des pays alliés des capacités de transport de matériel militaire ou humanitaire via son avion A400M ou son contrat de services avec l’entreprise Cargolux.

Depuis 2016, l’OTAN a mis en place, quatre groupements tactiques multinationaux en Estonie, Lettonie, Lituanie et en Pologne, sur base d’un principe de rotation dans le cadre de l’Enhanced Forward Presence (eFP). L’armée luxembourgeoise est actuellement présente en Lituanie avec quatre militaires fournissant une capacité de transport au sein du Battle Group. Deux militaires supplémentaires ont été déployés en Lituanie ce lundi matin afin de renforcer la présence luxembourgeoise, portant le nombre de militaires luxembourgeois en Lituanie à six.

En complément à la contribution financière que le Luxembourg fournit déjà à l’Ukraine via un fonds de l‘OTAN, le Luxembourg contribuera aux mesures d’assistances financières de la Facilité européenne pour la paix (FEP), destiné à renforcer la résilience pour défendre la population civile et défendre la souveraineté de l'Ukraine. La contribution européenne devrait s’élever à 500 millions d’euros, dont 450 millions sont destinés à l’achat d’équipement létal et 50 millions à l’achat de matériel non létal.

«Il est de notre devoir d’aider et de soutenir l’Ukraine et ses citoyens, qui se trouvent en situation de guerre», a déclaré François Bausch. «Face à l’urgence et la dégradation de situation sur le terrain, le gouvernement n’a pas hésité à faire preuve de solidarité et à mettre à disposition ces moyens afin de soutenir l’armée ukrainienne dans le combat contre l’envahisseur russe.»