Et geet ëm d'Commemoratioun, ëm d'Léieren aus dem 2. Weltkrich an d'Verdeedegung vun der Demokratie an de Mënscherechter.

D'Pafemillen, e Site mat engem Klouschter an engem Chalet an der Gemeng Wëntger, kritt eng nei Vocatioun. De Staat huet d'Gebaier vun den Häerz-Jesu-Pateren ofkaaft a schaaft do e pedagogesche Projet.

Klouschter Cinqfontaines kritt nei Vocatioun / Rep. Fanny Kinsch

No bal 120 Joer trennen d'Häerz-Jesu-Patere sech vum Site. Déi Pateren, déi nach hei gelieft hunn, sinn am Januar op Clairfontaine geplënnert. Wéi ass et zu der Decisioun komm? De Père Joseph Famerée, Chef vun de francophonen Häerz-Jesu-Pateren: "Notre congrégation n'allait pas être épargnée plus que d'autres par la crise des vocations religieuses. Le nombre des religieux actifs disponibles ici pour Cinqfontaines continuait à diminuer, la demande d'exercice spirituel également. Pendant quelques années d'autrees groupes furent accueillis, mais il fallut progressivement penser à vendre cette belle maison."

E schéint Haus, mat enger zum Deel tragescher Geschicht. Wärend dem 2. Weltkrich hunn d'Nazien d'Kontroll iwwert de Klouschter geholl: "Les nazis jugèrent le couvent de Cinqfontaines parfaitement isolé, apte à être transformé en camp d'internement pour les Juifs. Un camp d'internement que l'on présenta sous l'étiquette officielle de maison de retraite juive. Entre 1941 et 1943 quelque 350 à 400 personnes de tout âge, même des petits enfants y furent internés. Dans des conditions inhumaines, dépourvu de ressources, de médicaments et coupé du reste de la société."

Iwwer 600 Judde goufe vun der Pafemillen aus a Ghettoen a Vernichtungslager op Lodz, Terezin an op Auschwitz bruecht. Dëst Kapitel vun der Geschicht vum Site ass och de Grond, firwat de Staat dorun interesséiert war.

Responsabel fir den neie Projet sinn den SNJ an den Zentrum fir politesch Bildung - et géing drëm goen, déi Jonk a jonk Erwuessener, déi op Fünfbrunnen kommen, op d'Erausfuerderungen ze preparéieren, déi d'Zäit haut stellt, seet den Direkter vum Zentrum fir politesche Bildung Marc Schoentgen: "Mir hunn elo e Krich an Europa, mir hunn eng nei Flüchtlingskris, wann een dat esou ka soen. An do mam Bléck no hannen, wat ass hei zu Cinqfontaines geschitt, hei hu mer och Zäit vu Krich gehat, mir hunn Zäit vun Diskriminatioun, vu Verfolgung, wou d'Mënscherechter mat Féiss getrëppelt gi sinn, vu Flüchtlingen, déi jüddesch Leit, déi hei gelieft hunn, dat waren zu 75% selwer Flüchtlingen, fir de Lien mat der Plaz, mat der Aktualitéit a mam Liewe vun de Jonken ze maachen. An dat kann een natierlech hei vill besser maachen, wéi an engem Klassesall."

Konkret gëtt den Ament un engem Fotografie-Projet geschafft an Zesummenaarbecht mat de Jugendhaiser aus der Géigend a mat der Family of Man-Expo zu Klierf, sou den SNJ-Direkter Georges Metz. An engem weidere Projet geet et ëm déi sougenannte "verfemte Musik": "Dat ass d'Musek déi d'Nazien als entaartet ugesinn hunn, dat war dann Jazz oder Musek vu jiddesche Komponisten, fir dorëms e Projet ze maachen. Dat gëtt et schonn an Däitschland, zu Rostock gëtt et sou en Zentrum fir verfemte Musik (...) a mir konkret wëllen dat dann och mat den Ugda-Museksschoule lancéieren. Am Hierscht wollte mer elo e klengen Teaser maachen, eppes probéiere mat Lëtzebuerger Museker, awer da vun nächstem Joer u wier d'Iddi all 2 Joer Jonker aus ganz Europa zesummen ze bréngen ëm dat do Thema."

Nach iert dës Projete Realitéit ginn, sinn am Fréijoer och scho Visitte vu Schoulklassen an elo an den nächste Woche schonn solle 50 Flüchtlingen aus der Ukrain zu Cinqfontaines en temporären Daach iwwert de Kapp kréien. Gläichzäiteg lafe Renovatiounsaarbechten an der Héicht vu 17,5 Milliounen Euro un.

Offiziellt Schreiwes

Remise de clés du couvent de Cinqfontaines au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse (16.03.2022)

Communiqué par : ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Le 16 mars 2022, la Congrégation des Prêtres du Sacré-Cœur a officiellement remis les clés du couvent Cinqfontaines au ministre de la Fonction publique, Marc Hansen, qui représentait le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch.

Le couvent situé dans la commune de Wincrange, à proximité de Troisvierges, a été acquis par l’État dans le cadre d’un accord entre le gouvernement et la Communauté juive du Grand-Duché de Luxembourg sur les questions non résolues suite aux spoliations des biens juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Ce lieu de mémoire de la Shoah sera valorisé en devenant un centre commémoratif et éducatif.

Commémoration de la Shoah et promotion des droits de l’Homme

Les activités éducatives seront mises en place progressivement par le Zentrum fir politesch Bildung (ZpB) et le Service national de la jeunesse (SNJ). Elles auront comme objectif de confronter les jeunes et les adultes à l’histoire du lieu, plus particulièrement aux persécutions de la population juive du Luxembourg. Un deuxième volet concernera la promotion de la démocratie, de l’humanisme et des droits de l’homme.

«Se souvenir ne signifie pas seulement se souvenir du passé, mais aussi témoigner du respect à ceux qui ont vécu cette histoire douloureuse. Se souvenir signifie aussi analyser le passé avec une certaine pensée critique, pour prévenir aujourd'hui toute résurgences de la haine et toute incitation à la haine. Dans ce contexte, le Centre Cinqfontaines accomplira une double mission, à la fois commémorative et éducative», se réjouit le ministre Claude Meisch.

Des activités-pilotes seront proposées aux maisons-relais, écoles, lycées et au grand public à partir de mi-mai 2022. Un programme plus complet sera proposé à partir de la rentrée scolaire 2022-2023. Il comprendra e.a. des activités et formations contre les discours de haine et des «semaines de projets», organisées avec des partenaires régionaux, nationaux et internationaux. De premiers contacts ont été noués avec des organisations de la région: institutions culturelles, écoles de musique, maisons de jeunes, etc.

Le Centre Cinqfontaines accueillera également des événements commémorant les victimes déportées au départ de Cinqfontaines pendant la Shoah. Un parcours avec des panneaux d’information illustrera l’histoire du site. Des visites guidées seront organisées. Il est envisagé d’intégrer le site à des circuits liés à la mémoire de la Seconde Guerre mondiale.

Travail en réseau et portes ouvertes

Le centre sera ouvert aux institutions et organisations externes, qui pourront y organiser des activités et réaliser des projets en lien avec les objectifs du centre, soit en autonomie, soit en coopération avec le ZpB et le SNJ. Afin de constituer un réseau de partenaires, des ateliers d’échange seront organisés le 27 avril 2022 à Cinqfontaines et le 3 mai 2022 au Forum Geesseknäppchen.

Un site Internet, comprenant une description de l’histoire du site et des offres pédagogiques, sera mis en ligne avant l’été 2022.

Au début du mois d’octobre, un «weekend portes ouvertes» sera l’occasion de présenter le nouveau parcours sur le site et les résultats des premiers projets avec des jeunes.

Le Service national de la jeunesse (SNJ) est en charge de la gestion administrative, financière et organisationnelle du Centre Cinqfontaines. La rénovation du couvent et de ses annexes est prévue avec le ministère de la Mobilité et des Travaux publics.

Dans les prochaines semaines, le Centre Cinqfontaines accueillera temporairement des réfugiés de la guerre en Ukraine. Ceci impactera les activités du centre, mais cet acte d’humanisme illustre les valeurs-mêmes que le centre entend défendre et transmettre.