An engem oppene Bréif mécht de President vun der Lëtzebuerger Sportspress en dréngenden Appell.

An engem oppene Bréif mécht de President vun der Lëtzebuerger Sportspress, Petz Lahure, een Opruff un d'Membere vum Internationalen Olympesche Comité, fir dass d'Olympesch Spiller am Juli 2020 zu Tokyo net organiséiert solle ginn.

Well et net envisageabel wier, dass de Coronavirus vun engem Dag op deen anere fort wier, wier et dem Petz Lahure no irresponsabel, fir dass d´Spiller am Juli a Japan wieren.

De gesonde Mënscheverstand misst elo spillen an et kéint een ënnert anerem net de Geck mat de Sportler maachen a mat den Affer vun der Pandemie.

Am leschte Saz schreift de Petz Lahure, dass d'Spiller zu Tokyo musse reportéiert ginn. Dat wier am Sënn vum Baron de Coubertin.

Hei d'Schreiwes vum Petz Lahure

127 jours avant le début programmé des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (24 juillet), le CIO croit toujours aux miracles.

Mardi 17 mars, après ses consultations avec toutes les parties prenantes des Jeux, il a fait savoir par communiqué qu'il n'est pas nécessaire de prendre de décisions radicales et toute spéculation à ce stade serait contre-productive. Et d'encourager tous les athlètes à continuer de se préparer pour les Jeux du mieux qu'ils peuvent.

En ces temps de pandémie de coronavirus (220.000 cas de par le monde, 9.000 morts), de confinement de la population et de fermeture des stades et salles de sports, on reste bouche bée devant de telles déclarations.

De qui se moque-t-on? Des sportives et des sportifs? Des amoureux de l'olympisme ou des victimes de la pandémie?

Comme il est impensable d'éradiquer le virus d'un jour à l'autre, il faut faire preuve de bon sens et trouver une autre date pour ce plus grand rassemblement de la jeunesse du monde entier.

Arrêtez de tergiverser, mes chers membres du CIO. Oubliez l'argent, remémorez-vous des valeurs de l'olympisme et prenez au sérieux vos responsabilités à l'égard des citoyens de ce monde.

Reportez les Jeux de Tokyo 2020 au plus vite s.v.p. Le Baron de Coubertin vous en remerciera.

Petz Lahure, président de sportspress.lu (SPORTS PRESS LUXEMBOURG)