Den Hotel vun der Lëtzebuerger Karate-Nationalekipp huet wéinst Demonstrante missen evakuéiert ginn.

D'Kimberly Nelting huet dat an hirer Instagram-Story matgedeelt. D'Demonstrante wieren an den Hotel zu Santiago agedrongen a si hätten den Hotel misse verloossen, heescht et vun der jonker Karateka.

Et ass mëttlerweil och sécher, dass d'Lëtzebuerger Delegatioun net méi un der WM deelhuele wäert.

D'Lëtzebuerger Delegatioun gouf mat Hëllef vum belschen Ambassadeur an een Hotel ausserhalb vum Stadzentrum bruecht, wou si sécher sinn. Et wéilt een elo esou séier wéi méiglech heemkommen, wat allerdéngs wéinst enger Ausgangsspär net esou einfach ass. En Donneschdeg am Nomëtteg koum dunn och d'Nouvelle, dass ee sécher kéint heemkommen, deemno géing een e Freideg de Moie schonn nees zu Lëtzebuerg ukommen.

Déi sozial Protester daueren zanter leschte Freideg. 18 Mënsche si bis ewell gestuerwen, honnerte Leit goufe blesséiert. D'Regierung huet Zousoe gemaach, mä trotzdeem gëtt weider demonstréiert.

Offiziellt Schreiwes

Émeutes au Chili: situation de l'équipe nationale de karaté des moins de 21 ans à Santiago du Chili (24.10.2019)
Communiqué par: ministère des Affaires étrangères et européennes

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, est au courant que l'équipe nationale de karaté des moins de 21 ans se trouve actuellement à Santiago du Chili pour le championnat du monde. Les services consulaires du ministère sont en contact direct avec la délégation à Santiago ainsi qu'avec les responsables de la Fédération luxembourgeoise des arts martiaux suite aux émeutes qui ont éclaté au Chili.

Le 23 octobre 2019 l'hôtel dans lequel les jeunes sportifs luxembourgeois séjournaient, a été attaqué par des pilleurs ce qui a nécessité un transfert de la délégation luxembourgeoise vers un autre hôtel. Celui-ci s'est fait en étroite concertation entre le ministère, l'ambassade de Belgique au Chili, le consul honoraire du Luxembourg à Santiago du Chili et le responsable luxembourgeois des karatékas sur place. Ce transfert s'est effectué sans incident et l'équipe est en sécurité.
Le ministère continue de suivre la situation de près.